lun. Avr 12th, 2021

Eiffage confie à Taas la gestion de sa téléphonie mobile

Depuis 2018, le groupe français Eiffage s’appuie sur Taas pour mettre en œuvre sa stratégie de gestion de 35 000 lignes mobiles. Transparence et amélioration continue sont les mots clés de ce projet réussi.

Le groupe Eiffage fédère 72500 collaborateurs au sein d’un conglomérat d’entreprises avec des cœurs de métier extrêmement variés : immobilier, BTP, rénovation d’ouvrage d’arts, construction de gros œuvres… Malgré des quotidiens très différents, les collaborateurs de ces nombreuses entités ont en commun un besoin grandissant d’accès aux avantages de la téléphonie mobile, pour la voix mais de plus en plus également pour la data. C’est en effet par l’usage des réseaux de téléphonie mobile que tous tous les collaborateurs concernés peuvent accéder aux applications et données de l’entreprise. Ceux-ci sont donc un actif à part entière du Digital Workspace. Au total, chez Eiffage, ce sont 35 000 lignes mobiles qui sont ainsi en utilisation, avec des contrats répartis entre les trois grands opérateurs de télécommunications français. Un enjeu fort pour le groupe : s’assurer que la stratégie retenue soit bien appliquée de manière cohérente et à tous les niveaux. Pour y arriver, Eiffage a décidé de faire confiance à Taas, qui est devenue pour le groupe une véritable cellule centrale de gestion de cet actif indispensable.

Trouver un partenaire pour appliquer la stratégie auprès de tous les métiers d’Eiffage

Linda Renoux, responsable Département Desk, Approvisionnement et Contrôles chez Eiffage Systèmes d’information, résume le parti pris du groupe : « Nous avons la chance d’avoir une direction des systèmes d’information centralisée, contrairement à d’autres acteurs du secteur qui ont des DSI différentes pour chaque entité. Cela nous permet d’avoir une vision unique sur des sujets comme la téléphonie mobile et permet ainsi de concevoir une stratégie cohérente et globale. Pour l’appliquer de façon harmonieuse, nous avons besoin d’un partenaire en lien direct avec cette stratégie centrale et qui la décline pour tous nos métiers. C’est le rôle de Taas. »

Les usages et contrats de téléphonie mobile entrent dans une logique de temps long, alors même que les évolutions du marché sont rapides et permanentes : les entreprises doivent pouvoir s’adapter. Chez Eiffage, certaines des entités du groupe comptent plusieurs milliers de lignes, d’autres seulement quelques centaines, mais elles sont nombreuses à cumuler des profils d’utilisateurs différents : certains très mobiles sur le territoire français, d’autres qui doivent se déplacer régulièrement à l’étranger, d’autres encore sur des chantiers de long terme… mais toujours avec le besoin de rester connectés à l’entreprise.

« Face à cette hétérogénéité, nous nous sommes rendus compte qu’un intermédiaire entre nous et les opérateurs était vraiment essentiel si nous voulions être efficients. Il fallait un support pour nos 450 gestionnaires de flotte tous décentralisés ce qui est un inconvénient pour une gestion centralisée mais ils ont besoin de facilités d’accès auprès des opérateurs télécoms et d’assistance. Face à la multiplicité des usages, des fonctions, des localisations, des types de contrat, avoir cette cellule centrale permet d’avoir une vision globale cohérente mais aussi de faire de vraies campagnes d’économies » illustre Linda Renoux.

L’expertise et la connaissance du marché télécom de Taas reconnues

Il s’agit donc pour le groupe Eiffage à la fois de contrôler que les choix stratégiques (politique télécom, contrats cadre…) sont respectés, d’optimiser les coûts et les usages, et de veiller à l’état global des actifs mobiles dans toutes les entreprises du groupe.

Mais pourquoi avoir choisi Taas plutôt que de nommer quelques personnes en interne pour réaliser ces missions ? « C’est un métier qui ne s’improvise pas et ce n’est pas notre cœur de métiers. Pour réussir une telle mission, il faut avoir des entrées privilégiées chez les opérateurs, une capacité de veille sur les nouvelles offres et une compréhension des tendances de l’état de l’art et du marché. Les équipes de Taas sont très proactives et elles sont source de conseils auprè des gestionnaires de flottes. » explique Linda Renoux.

Et en la matière, la collaboration a rapidement convaincu. « Les retours des autres entreprises sur Taas étaient très bons. Les premiers échanges ont également été de très grande qualité. Nous avons décidé d’avancer rapidement et nous avons réussi l’exploit de relever le défi du lancement en moins d’un mois, au lieu de six comme d’autres l’auraient fait pour un parc aussi grand. Dès le départ, c’est l’ensemble du périmètre de 35 000 lignes mobiles qui a été pris en charge par Taas. » se rappelle Linda Renoux.

Une mécanique d’amélioration continue bien huilée

« Les collaborateurs d’Eiffage se sont rendus disponibles pour faire du projet un succès. Cela nous a permis d’améliorer rapidement beaucoup de processus. Nous remercions encore Eiffage pour sa bienveillance, sa confiance et sa transparence dès le lancement » tient à souligner pour sa part Gilles Mezari, Ceo de Taas.

Cette transparence est un fil rouge qui est vu comme la clé du succès pour un tel projet. « Les valeurs du groupe sont précisément le courage, la pugnacité et la transparence. C’est ce que l’on recherche chez tous nos fournisseurs, car c’est la base d’une discipline d’amélioration continue que nous jugeons extrêmement importante » détaille Linda Renoux.

L’amélioration continue de tous ces process passe donc par un pilotage précis de la qualité de la prestation, à travers des key performance indicators partagés grâce aux outils ad-hoc de Taas. « En plus des interactions quotidiennes entre les équipes, nous avons hebdomadairement un suivi des sollicitations ouvertes, un calcul moyen de l’âge des demandes, du nombre de commande et de leur temps de traitement… Cela évite de laisser des incohérences en souffrance. » analyse Linda Renoux.

Elle ajoute : « Tous les trois mois, lors de notre Quarter Business Review, nous faisons le point sur l’activité avec chacun des trois opérateurs. Quoiqu’il arrive nous avons toujours tous le même niveau d’information pour faire des bilans et fixer des objectifs clairs. Toutes les améliorations passent par cette transparence ».

En tant que dirigeant de Taas, Gilles Mezari reconnait que ces pratiques sont au cœur du succès du projet stratégique : « C’est un travail en bonne intelligence que nous menons depuis 2018. Il y a une vraie intimité et proximité entre les équipes d’Eiffage et celles de Taas, avec un plaisir de collaborer visible. C’est cette entente opérationnelle de qualité qui nous permet de dépasser les épreuves d’un projet de cette envergure et d’avoir installé cette gestion efficace et indispensable pour un grand groupe ».