jeu. Août 5th, 2021

Le phigital : une mutation profonde dans le secteur de l’événementiel

Le digital est aujourd’hui une réalité concrète qui amène les entreprises à repenser en profondeur leur approche traditionnelle. Dans ce contexte, le secteur de l’événementiel ne fait pas exception et voit également le numérique changer la donne pour offrir une expérience toujours plus immersive. En effet, les attentes des spectateurs évoluent : ils sont constamment à la recherche d’émotions et d’authenticité dans leurs expériences. Offrir un dispositif engageant, faciliter les interactions tout en garantissant la santé et la sécurité des spectateurs : c’est tout le parcours spectateurs qui évolue.

Un nouveau visage de l’événementiel amplifié par la crise sanitaire

Dans un contexte d’incertitudes où la sécurité et la santé de chacun sont la priorité, les événements se sont vus annulés en masse ces derniers mois, laissant plus d’un annonceur désœuvré. Face à cette situation inédite, des événements digitaux ont pu très vite s’organiser grâce à des solutions offrant un large champ des possibles : présentation en ligne, présentation showroom, présentation en réalité augmentée, table ronde, webinaire, etc. Des e-événements au taux de fréquentation record (le taux de participation de certains événements a été multiplié par deux).

La portée de l’innovation appliquée aux nouveaux usages

Globalement, il est fort à parier que les événements de l’avenir seront hybrides. Le digital prendra toute sa place pour augmenter la portée des événements physiques. Les contenus construits devront à la fois toucher les spectateurs physiques, mais également ceux à distance. Il faudra miser sur des contenus riches comme des vidéos, podcasts, de l’interactivité. Et aussi des contenus synthétiques, impactants et visuels. En outre, par la démultiplication de l’audience, l’intérêt de la digitalisation d’un événement physique est de pouvoir faire durer cet événement dans le temps. Une aubaine pour les marques qui dépensent des budgets faramineux dans la création de contenu, ces derniers pourront désormais continuer à vivre même après l’événement.

Les salons également se réinventent avec le digital et peuvent toucher un plus vaste public, une nouvelle audience qui ne se déplace pas habituellement. Les visiteurs peuvent alors se retrouver face à des animateurs qui apparaissent sous forme d’avatars. Ils pourront comme en présentiel échanger avec eux, via un système de chat. Grâce à des contenus riches et interactifs, l’engagement, la participation et l’interaction du public vont augmenter. Enfin, il est impossible de passer à côté des projets qui intègrent la réalité augmentée qui donne également un nouveau souffle à la communication. Il s’agit alors de combiner des technologies de rupture avec une scénarisation associée pour créer des environnements uniques et immersifs. 

Tout l’enjeu est donc de pouvoir mixer intelligemment expérience physique et digitale pour surprendre les spectateurs. En ce sens, il est essentiel de maitriser les codes de l’événementiel en y intégrant des technologies qui sublimeront l’expérience offerte et permettront de donner une nouvelle dimension à des projets. Différentes initiatives vont aujourd’hui en ce sens comme la jam capsule lancée sur le site de La Villette en 2020. Nous nous trouvons donc à une époque où le secteur de l’événementiel va fortement évoluer. Nul doute que le phigital sera alors au centre de ce renouveau.

Par Guillaume DURIEUX  chez Videlio