ven. Sep 24th, 2021

Quand les nouveaux outils de collaboration en entreprise deviennent la norme

La collaboration en entreprise et plus globalement le monde du Workplace connaissent de profonds changements qui nous amènent à prendre du recul sur notre manière de collaborer. Dans ce contexte, le digital occupe désormais une place centrale pour toutes les organisations (de la PME aux grands comptes) et de nouveaux formants et médias sont désormais de véritables must have. Mais comment expliquer cette profonde transformation et à quoi ressemble aujourd’hui l’environnement de travail type ? 

La montée en puissance du Cloud Computing et des technologies

Un premier élément à évoquer est la banalisation des technologies orientées Cloud Computing. Sur ce point, il faut noter que grâce au Cloud, des technologies complexes et réservées à quelques grands comptes ont pu se démocratiser et être utilisées par toutes les entreprises. Grâce à une approche centrée sur les usages et non sur l’IT et des modes de déploiements simplifiés et financièrement compétitifs, les outils de collaboration ont donc pu rapidement répondre aux nouveaux besoins. 

La meilleure illustration est le mode de travail adopté largement depuis le début de la crise sanitaire. En ce sens, l’usage de la visioconférence est désormais banal, normal et devrait devenir un véritable standard à long terme. Nous pourrions aussi évoquer la nouvelle vision du travail : le travail est nomade. Les salariés travaillent de plus en plus à domicile ou dans des espaces de coworking.

Accompagner ces nouveaux modes de travail durablement

Dans ce contexte, il est important de faire évoluer sa gouvernance et de permettre aux collaborateurs d’accéder à ces nouveaux outils simplement et en toute sécurité. Plus globalement, il faut chercher à proposer des dispositifs de collaboration simples et universels pour communiquer à distance : organisation des réunions en un clic (rejoindre instantanément des conférences et collaborer en temps réel sans faire aucun téléchargement ni installation de logiciel), communication à distance simplifiée, outils adaptés à l’environnement utilisé, interopérabilité (pouvoir collaborer à tout instant avec tous ses contacts, en tous lieux, et ce quels que soit leur environnement de travail ou solution de collaboration).

Mais ce n’est pas tout, il faut aussi pouvoir gérer le quotidien au travail des utilisateurs avec des dispositifs de gestion d’espaces de travail flexibles et centrés sur l’humain : automatisation des tâches administratives, optimisation des environnements de travail ou encore gestion des espaces pour une expérience utilisateur optimale.

C’est à ces conditions que la gouvernance en matière de collaboration dans le monde professionnel pourra évoluer et que les nouveaux usages attendus par les collaborateurs deviendront une réalité concrète pour tous. 

Lionel Coueffé  chez Klood